Ángela

Ángela García Domínguez CEO y traductora FR, EN > ES

Ángela García Domínguez CEO y traductora FR, EN > ES

Quand j’étais au lycée j’ai choisi le français comme première langue et j’ai fait partie de ces personnes bizarres qui n’ont pas passé leur examen d’accès à la fac en anglais. Cependant, l’anglais et moi nous avons toujours gardé de bonnes relations. D’ailleurs, j’ai vécu à Londres grâce au programme Erasmus Mundus. Il y a quelques années, j’ai également ajouté l’italien à ma combinaison linguistique. J’ai réussi l’examen d’entrée à l’Université de Salamanque grâce à un coup de chance selon moi, grâce à ma persévérance selon ma famille. C’est ainsi que j’ai pu faire ce qui me plaisait le plus dans la vie: traduire. Il faut dire que ces quatre années font parties des meilleures de ma vie avec beaucoup de souvenirs et plein de bonnes amitiés. J’ai beaucoup aimé mes études, surtout les matières pratiques dans lesquelles j’ai pu travailler dans un environnement très professionnel. Il est vrai, la traduction s’approche d’autres disciplines par le fait qu’il y a toujours des nouvelles choses à apprendre, c’est pour cela que je continue ma formation dans ce domaine.

Lorsque je me trouve face à un texte je suis méticuleuse et perfectionniste. Je prends beaucoup de plaisir à chercher et à demander autour de moi des solutions de traduction jusqu’à ce que j’arrive à mes fins. Chaque texte est un défi et traduire m’enrichit, d’autant plus si c’est en travail d’équipe. Au cours de ma formation, j’ai effectué des stages dans quelques entreprises dont Michelin. J’aime beaucoup la traduction scientifique et technique et tout ce qui a à avoir avec l’économie ou la photographie. J’ai aussi de l’expérience dans d’autres domaines mais je ne vais pas tout vous raconter ici. Vous trouverez ci-joint mon curriculumvitae et mon Linkedin, si vous voulez en apprendre plus sur moi.

Maintenant que nous sommes intéressés à mon parcours professionnel, passons à ma vie personnelle. Je voyage chaque fois que j’ai l’opportunité, j’ai visité plusieurs pays incroyables et même si l’on dit qu’on ne peut jamais faire de comparaisons, un de mes coins préférés est les Asturies, là où je vis. D’ailleurs il y a un mot que j’aime beaucoup « morriña ». Il s’utilise au nord de l’Espagne pour exprimer le sentiment que l’on a lorsque nous sommes loin de chez nous. Dans mon sac, on peut toujours trouver : un livre et mon appareil photo. Je passe mon temps libre à regarder des blogs de décoration, des travaux manuels et à entretenir ma réputation de bienveillante et attentionnée. Je ne suis pas une passionnée du shopping et, malgré mes efforts, je n’arrive pas à rester une sportive assidue. Lorsque l’on parle des choses importantes je suis une personne qui fonce, en revanche, pour des choses plus banales, je demande constamment l’avis des autres.